Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

Article spécial pour les hypocondriaques*!

Je ne vous apprends rien (je l'espère!) en vous disant que toute prise de médicament comporte des risques. C'est d'ailleurs pour cela que la prescription d'un médicament est faite par un médecin, et que le médicament vous est délivré par un pharmacien, circuit qui est censé sécuriser au mieux votre usage du médicament. Toutefois, ce que personne n'est capable de prévoir, c'est la suite : allez-vous bien suivre les conseils donnés par votre médecin/pharmacien ? Allez-vous respecter les doses prescrites ? Allez-vous développer des effets secondaires ? Si oui, lesquels ?... Les professionnels de santé ne vivent pas avec vous pour surveiller vos faits et gestes, ni ne sont voyants pour prévoir les effets secondaires éventuels...

Il faut savoir que, afin qu'un médicament puisse obtenir une AMM*, celui-ci doit subir divers tests, dont certains qui évaluent la balance bénéfices-risques : il s'agit de déterminer si les effets attendus du médicament ne sont pas trop faibles par rapport aux risques encourus (par risques, on entend entre autres la gravité et la fréquence des effets secondaires). Si cette balance est positive, c'est-à-dire si les bénéfices sont plus importants que les risques, alors le médicament obtient son AMM et peut être prescrit. Toutefois, le médicament est évalué même après sa mise sur le marché, afin d'actualiser en permanence cette balance. C'est pourquoi il est important que vous, patients, vous rapportiez à votre médecin et/ou pharmacien tout effet indésirable que vous auriez eu avec tel ou tel produit, qu'il soit mentionné ou non sur la notice.

Article spécial pour les hypocondriaques*!

Mais en cas de grave problème lié au médicament (coma, mort, ou tout autre chose qui vous rende incapable de communiquer), comment allez-vous signaler le problème aux professionnels de santé ?

C'est là où j'ai une astuce à vous proposer, sans vouloir non plus vous rendre parano : quand vous prenez des médicaments, faites-le savoir et montrez-les à votre conjoint(e) ou un(e) ami(e) ; et si cette personne a une mémoire de poisson rouge (ça arrive...), laissez en évidence (mais hors de portée des enfants et à part de votre armoire à pharmacie) les produits que vous prenez afin qu'elle puisse retrouver facilement votre traitement.

Article spécial pour les hypocondriaques*!

Ceci est valable pour tout le monde, mais surtout pour les personnes âgées et/ou seules : intéressez-vous à leurs traitements, ça pourrait être d'un grand secours en cas de problème grave.

Pour finir : si demain il arrivait quelque chose de grave à l'un de vos parents, seriez-vous capable d'indiquer les médicaments qu'il prenait ? Enfin bref, encore une histoire de communication, tout ça...

PS : Je parle uniquement de conséquences gravissimes et peu fréquentes liées à la prise de médicaments, mais ma recommandation est valable aussi si vous avez un accident non lié à vos médicaments, et que vous en mourrez, ou que vous ne pouvez pas parler ; les médecins/la police pourraient avoir besoin de savoir si vous preniez des médicaments, et surtout, lesquels !

Lexique :

- hypocondriaque : si, quand vous allez chez le médecin pour une douleur dans l'index, vous avez peur qu'il vous trouve un cancer, alors vous êtes hypocondriaque !

- AMM : Autorisation de Mise sur le Marché. C'est une autorisation qu'un médicament doit avoir pour pouvoir être vendu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article