Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

La pomme, à la rescousse de votre ligne !

Ah, la période des fêtes de fin d'année... C'est cool, on se retrouve en famille (quand on peut), on se fait des cadeaux (ou pas), mais surtout, on mange, on mange, et on re-mange, et pas vraiment des salades ultra-lights ! En plus, c'est l'hiver pour ceux qui vivent dans l'hémisphère nord, alors on mange encore plus histoire de se réchauffer ! Bref, à cette période, vous êtes nombreux à stresser pour la même chose : "zut alors, et ma ligne??" (et certains autres : "aye, mon cholestérol..."). Pas de panique, j'ai une solution toute simple à vous suggérer, et qui n'est pas seulement valable pour les fêtes de Noël mais pour votre quotidien. Cette solution toute simple s'appelle LA POMME, ce fruit mondialement connu, et sans aucun doute le plus consommé !

En quoi la pomme est l'alliée de votre ligne (et anti-cholestérol) ? Tout simplement parce qu'elle contient de la pectine, une sorte de fibre, principalement contenue dans les pépins et la peau, d'où tout l'intérêt de croquer la pomme avec sa peau ! La propriété intéressante de cette pectine est de gonfler et de former un gel visqueux au contact de l'eau. Ainsi, voici ce qu'il se passe si vous mangez une pomme accompagnée d'un petit verre d'eau avant un gros repas de fête :

- au niveau de l'estomac, la place prise par le gonflement du gel de pectine vous donnera une sensation de satiété et vous évitera de sauter de façon exagérée sur tous les toasts apéritifs. Vous régulez ainsi mieux ce que vous ingurgitez au moment du repas, du début à la fin, sans en rater une miette pour autant !

- au niveau de l'intestin : le gel formé devient un véritable piège à graisses (dont le cholestérol) dans l'intestin, afin de les emmener directement vers la sortie (je vous fais pas de dessin, hein?). Ainsi, vous évitez de stocker toutes les graisses de votre repas là où vous ne le voulez pas, et vous limitez les dégâts au niveau de votre cholestérol.

La pomme, à la rescousse de votre ligne !

A noter :

- plus question de peler vos pommes donc, mais si ce ne sont pas des pommes bios, lavez-les au maximum afin d'éliminer le plus de résidus de produits divers et variés qui pourraient subsister à la surface de la peau (pour les produits qui auraient pénétré, désolée, j'ai pas de solutions!)

- cette astuce, appliquée au quotidien ou dans le cadre d'un régime, est d'une grande aide, à la fois pour éviter les fringales (souvent à l'origine d'échecs dans certains régimes) et pour lutter contre le cholestérol (bientôt un article spécial cholestérol).

- la teneur en pectine est inversement proportionnelle à la maturité du fruit : plus vous consommez vos pommes "jeunes", plus vous profiterez des propriétés de sa pectine.

- il semblerait que les pommes de couleur verte (notamment la Granny Smith) contiennent plus de pectine dans leur peau que les autres variétés de pommes. D'ailleurs, vous remarquerez que la peau est plus coriace. Si vous aimez les pommes de saveur acidulée, optez pour celles-ci !

- la pomme n'est pas une baguette magique par contre, donc ne comptez par sur elle pour faire disparaître la graisse déjà stockée !

N'oubliez pas d'acheter des pommes lorsque vous irez terminer vos courses de Noël !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article