Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

Dis, pourquoi on bronze ?

Voilà les beaux jours ! Ouais, je sais, j'ai déjà dit ça, mais là, c'est pour de vrai (???). Le soleil se montre généreusement et va vite donner une jolie couleur (ou pas) à votre peau. Mais au fait, pourquoi on bronze ?

Dis, pourquoi on bronze ?

Naturellement, chaque individu a une peau de couleur différente : celle-ci dépend d'une molécule présente dans notre peau, la mélanine. Ce pigment existe de diverses couleurs : noir, jaune, orange... En fonction de la couleur de la mélanine, de la quantité produite par l'organisme, et de la profondeur de la localisation de la mélanine dans les couches de la peau, on aura donc une couleur de peau naturelle différente.

Maintenant, si on expose la peau au soleil, les UVs de celui-ci vont stimuler la coloration de la mélanine (on parle d'oxydation) et vont augmenter la quantité de mélanine produite par notre organisme. De plus, une fois présentes en quantité suffisante, les molécules de mélanine migrent pour venir former une sorte de bouclier dans nos cellules et ainsi protéger les noyaux de celles-ci face aux méfaits des UVs. Le bronzage est en quelque sorte une réaction de défense face au soleil, faut-il encore s'y exposer modérément, pour ne pas arriver à saturation.

Toutefois, cette protection n'est assurée que par un bronzage naturel, c'est-à-dire, provoqué par les rayons du soleil. Les autobronzants, crèmes bronzantes souvent à base de carotène, viennent pigmenter la peau de façon artificielle, et n'ont aucun impact sur notre mélanine ; la quantité de mélanine n'augmente pas, et les molécules ne viennent pas former de bouclier anti-UVs dans nos cellules : le bronzage par autobronzants n'offre donc aucune protection. Il en est de même pour les cabines à UV qu'on trouve dans certains centres de beauté ; même si elles permettent de bronzer, le type d'UV qu'elles diffusent et leur puissance ne permettent pas d'avoir un bronzage protecteur.

Attention, nous ne sommes pas tous égaux face au soleil ! Certes, les risques encourus sont les mêmes pour tous, mais pas dans les mêmes proportions : nous avons tous un capital solaire différent, c'est-à-dire la quantité de rayonnements solaires que la peau peut recevoir sans risques. A exposition égale, les peaux noires, très riches en mélanine elle-même très colorée, vont pouvoir s'exposer plus longtemps au soleil que les peaux claires, avec moins de risques. Mais ce n'est pas parce qu'on a la peau noire ou déjà bronzée qu'on a un capital solaire infini et qu'on ne risque rien ; ces peaux-là peuvent tout à fait avoir un coup de soleil si elles sont exposées excessivement ou sans jamais aucun écran solaire. Quant à une peau albinos, totalement dépourvue de mélanine, n'a aucune protection naturelle contre le soleil et brûle si exposée directement au soleil.

En résumé : le soleil, "consommé" avec modération, permet à nos cellules de développer leurs défenses contre lui. Une exposition raisonnable permet aussi de profiter des autres bienfaits du soleil sans risquer les méfaits (voir ci-dessous).

Pour plus d'informations sur les risques liés au soleil et sur les moyens de s'en protéger, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article