Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

L'anxiété de séparation chez le chien

Pendant votre absence, votre chien détruit votre intérieur ou vos vêtements/chaussures ? Il fait des vocalises parfois gênantes pour vos voisins ? Il se mutile, ou encore, il urine ou défèque partout ? Votre toutou souffre peut-être d'anxiété de séparation, un mal plus fréquent qu'on ne le pense. Bien que les manifestations soient très gênantes, au point de recevoir des plaintes du voisinage ou d'avoir à se remeubler régulièrement, il existe des solutions qui peuvent résoudre le problème, ou du moins, en atténuer les conséquences. L'anxiété de séparation est aussi un problème connu chez certains enfants, mais je ne parlerai ici que du cas du chien.

Qu'est-ce que l'anxiété de séparation ?

Il s'agit d'un syndrome grave dans lequel le chien montre un changement de comportement (excitation et anxiété) dès qu'il détecte une séparation d'avec son maître adoré. C'est ni plus ni moins un sur-attachement du chien vis-à-vis du maître, chien qui devient alors victime de son propre état mental.

Quels en sont les symptômes ?

Ils ne sont pas spécifiques à ce mal, mais ils doivent vous alerter :

- votre chien vous suit partout et ne supporte pas de ne pas vous avoir dans son champ de vision ;

- il a tendance à s'agiter, à pleurer ou à se montrer vraiment triste lorsqu'il sent que vous allez partir de votre domicile sans lui ;

- vous recevez de plaintes de votre voisinage comme quoi votre chien pleure, aboie ou hurle pendant votre absence ;

- pendant votre absence, le chien détruit des meubles, des murs, des portes, vos chaussures/vêtements, à tel point que lorsque vous rentrez, vous avez l'impression d'avoir été cambriolé(e) ;

- votre chien s'arrache des poils, se mordille les coussinets au points de se les blesser, urine ou défèque n'importe où...

Tout ceci doit vous évoquer une éventuelle anxiété de séparation. Toutefois, comme je le disais, il ne s'agit pas de symptômes spécifiques, et votre chien manque peut-être tout simplement d'exercice physique.

Chien qui angoisse de ne plus avoir son maître dans son champ de vision

Chien qui angoisse de ne plus avoir son maître dans son champ de vision

De quoi ça vient ?

L'anxiété de séparation est le mal des chiens qui occupent une place trop importante dans la famille. C'est très fréquent chez le chiot séparé de sa mère, ou encore chez le chien abandonné qui vient d'arriver dans un nouveau foyer. Et le pire, c'est que beaucoup de maîtres ne prennent pas la peine de régler le problème, et préfèrent abandonner le chien de nouveau, ce qui ne fera qu'empirer l'état du pauvre animal. Il s'agit en quelque sorte d'une peur de l'abandon.

Comment "soigner" l'anxiété de séparation ?

Il existe plusieurs solutions pour aider votre chien à se détacher un peu de vous, et donc, à apaiser ce mal-être qu'il ressent quand il n'est plus près de vous.

La première des étapes est de fatiguer votre chien. Jouez avec lui, interagissez avec lui quand vous le promenez, si possible, laissez le se promener seul dans un grand espace. S'il a l'habitude de ne se promener que dans votre jardin, emmenez-le se promener en dehors. Un chien suffisamment stimulé et fatigué demandera de lui-même sa tranquillité, et se détachera naturellement de vous.

Si cela peine à donner des résultats positifs ou si les conséquences sont vraiment trop gênantes pour vous, pour votre chien (et vos voisins!), le mieux est de vous rendre chez votre vétérinaire qui vous recommandera sûrement des séances auprès d'un dresseur et/ou d'un comportementaliste. Le but est de "remettre le chien à sa place" en éduquant le maître : le dresseur vous enseignera comment fonctionne la meute à l'état naturel et vous montrera comment redonner au chien sa bonne place et gagner sa confiance. Il vous donnera des exercices à faire avec votre chien à la maison, pour l'habituer petit à petit à rester seul en toute confiance. Je ne mets pas de détails volontairement, car d'une part, je ne suis pas professionnelle en matière de dressage canin, et d'autre part, seul votre vétérinaire ou comportementaliste ou dresseur saura vous donner les conseils adaptés au cas de votre chien.

Si vous vivez en appartement ou en petit lotissement et que votre chien aboie/hurle pendant votre absence, cela peut être très gênant pour vos voisins, dont certains n'auront aucune hésitation à porter plainte. Il faut savoir qu'à partir du moment où vous commencerez les démarches pour "soigner" l'anxiété de séparation de votre chien, cela peut mettre plusieurs mois avant d'être résolu. Ainsi, en parallèle des cours de dressage, et en accord avec votre dresseur, il peut être bon d'utiliser un collier anti-aboiements. Ce sont des colliers qui réagissent en général à la vibration des cordes vocales de l'animal en envoyant soit une impulsion électrostatique, soit des ultrasons, soit un jet de citronnelle selon le type de collier choisi. Quel que soit le type de punition envoyé par le collier, ça n'est pas douloureux pour le chien (testez-le sur vous), juste désagréable, et le chien associera ainsi ce truc désagréable au fait d'aboyer. Mais j'insiste sur le fait qu'il est important de ne pas utiliser ce genre de colliers seuls, qu'il est indispensable de suivre quelques cours de dressage en parallèle, car sinon, le chien cessera d'aboyer, mais pour faire d'autres bêtises à la place ; le problème n'aura été que déplacé.

Exemple de collier anti-aboiements

Exemple de collier anti-aboiements

Collier anti-aboiements posé sur un chien

Collier anti-aboiements posé sur un chien

Note importante : éduquer (rééduquer) un chien ne coule pas de source, certaines choses ne relèvent pas du tout du bon sens ; afin d'éviter les erreurs, voire l'abandon, il est important de se renseigner un minimum lorsqu'on adopte un chien, au moins de connaître le fonctionnement de la meute à l'état sauvage et d'avoir les bases d'éducation. 2 exemples probant :

- vous rentrez chez vous, et votre chien à démoli vos plus belles chaussures, uriné sur votre lit et détruit vos plus beaux meubles. Instinctivement, vous avez envie de le punir en le grondant. Et bien au contraire, il faut ignorer le chien, et le repousser s'il vient vous faire la fête. Pour lui, ce sera la pire des punitions. Au contraire, s'il n'a fait aucune bêtise, une récompense est méritée. Le chien finira par associer la punition aux bêtises qu'il fait et les récompenses au comportement que vous attendez de lui.

- vous êtes chez vous, tranquillement installé(e) dans votre canapé, et votre chien tourne en rond devant vous en jappant et/ou en pleurant. Ne lui adressez aucun mot, pas même un chut. Si vous lui dites quelque chose, même si c'est du style "tu vas te taire, oui?!", le chien va associer le fait de pleurnicher au fait que vous lui accordiez de l'attention, et à chaque fois qu'il voudra attirer votre attention, il réitérera ses pleurs et aboiements.

Conclusion : apporter de l'affection à un chien est tout à fait louable ; veillez simplement à ce qu'il n'y ait pas une relation fusionnelle et destructrice qui s'installe. 

En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lexie 26/05/2014 19:41

Dis, tu connais le cas du mien, qui n'a pas d'anxiété de séparation mais de l'anxiété tout court. Tu crois que le millepertuis pourrait marcher?

Jenzinha 27/05/2014 21:50

Tu me diras quels résultats donnent le Millepertuis ?
Sinon, autre truc conseillé, un des produits Adaptil (à base d'apaisine, une hormone secrétée par la maman chien lorsque les chiots viennent de naître). Regarde leur site internet. J'avais acheté le collier + le diffuseur. Toupie était légèrement plus calme mais son anxiété était tellement grande qu'on a dû tester autre chose (NB : c'est une chienne qui a été abandonnée par ses anciens maîtres)

Lexie 27/05/2014 19:46

On en a pris plusieurs fois mais sans succès :)

Jenzinha 26/05/2014 19:49

Des symptômes particuliers ? Tu peux tester, au pire du pire, ça ne fera rien du tout, mais le millepertuis est en effet connu pour ses propriétés calmantes.
Quelque chose qui pourrait aider aussi, quelques cours de dressage. Pas besoin de 20 séances hein, mais 2 ou 3 pour que le dresseur te file des trucs et astuces pour apaiser l'anxiété.