Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

L'herpès et le "bouton de fièvre"

Petit article sur le bouton de fièvre, sur lequel j'ai déjà entendu/lu de belles bêtises circuler. Non, le bouton de fièvre n'est pas un bouton qui apparaît quand on a de la fièvre, cette bien connue élévation de la température corporelle qui accompagne de nombreux maux. Le bouton de fièvre est causé par un virus très commun, l'herpès. Quel est donc ce virus ? Comment se manifeste-t-il ? Comment on s'en débarrasse ? Je vous dis tout ici.

Qu'est-ce que l'herpès ? C'est un virus de la famille des herpesviridae, alias cette grande famille à laquelle appartiennent aussi les virus responsables de la varicelle/zona (un article viendra ultérieurement à ce sujet), ou encore le virus responsable de la mononucléose infectieuse. Sa constitution n'est pas bien complexe : une protéine entourée d'ADN, le tout mis en boîte dans ce qu'on appelle une capside, elle-même protégée par une enveloppe. D'ailleurs, ce virus est tellement "simple" que dans le jargon médical, il répond au doux nom (ou pas) de Herpes Simplex Virus (HSV pour les intimes). En image, (et schématiquement) ça donne ça :

L'herpès et le "bouton de fièvre"

On distingue 2 types de HSV :

- HSV1 : ce type de HSV est majoritairement responsable de l'herpès buccal et du fameux bouton de fièvre associé, et également, d'herpès neuro-méningés et d'herpès ophtalmiques. On parlera plus généralement d'herpès oro-faciaux.

- HSV2 : celui-ci est responsable de l'herpès génital (classifié comme IST*).

Toutefois, bien que la distinction soit faite de cette manière, on constate qu'une petite proportion d'HSV1 est responsable d'herpès génital, et inversement, que des HSV2 peuvent être retrouvés dans des cas d'herpès oro-faciaux. Je ne vous fais pas de dessins du pourquoi, hein !

Quels sont les symptômes ? Mon article ne traitant ici que de l'herpès buccal, je ne parlerai que des symptômes de celui-ci. Quelques jours après la première infection, une gingivo-stomatite plus ou moins accentuée peut apparaître, mais ça n'est pas systématique. Il s'agit de petites lésions qui apparaissent dans la bouche, causant des douleurs plus ou moins intenses. Ces lésions se présentent initialement sous forme de petites vésicules, comme des ampoules, qui finiront par se percer et sécher, marquant la "guérison". Sinon, la première infection peut passer complètement sous silence.

Pourquoi "guérison", entre guillemets ? Car on ne guérit jamais de l'herpès buccal. Le fidèle HSV1, après vous avoir bien embêté(e) avec ses premiers symptômes, va se reposer tranquillement dans des ganglions de votre organisme. Mais il peut être réactivé par la fatigue, le froid, le soleil, le stress... et c'est à ce moment que HSV1 sort de sa cabane, et vient alors vous faire apparaître un magnifique bouton de fièvre difficile à cacher. Ce bouton est généralement situé à la lisière des lèvres (ou bord de nez), il gratte ou brûle, suinte, et présente une sorte de petit bouquet de vésicules. Ces vésicules vont se percer et s'encroûter, pour finalement disparaître sans laisser de traces. Et ainsi de suite jusqu'au bout de votre vie, à chaque fois que vous serez exposé(e) à un élément déclencheur.

Pourquoi "bouton de fièvre" ? Très certainement parce que lorsqu'on a de la fièvre, notre organisme est affaibli et fatigué, et cet affaiblissement fait partie des éléments réactivateurs du virus lorsqu'on a déjà contracté celui-ci. La fièvre est donc indirectement un élément réactivateur, mais elle n'est pas la cause du bouton de fièvre.

Est-ce que c'est contagieux ? L'herpès buccal est très contagieux, et il se transmet par la salive et par le contenu des petites vésicules présentes sur le bouton de fièvre. Mais n'oubliez pas que l'herpès buccal peut parfois être dû au HSV2 (herpès génital), alors attention à la contagion oro-génitale.

Comment ça se soigne ? Comme je le disais ci-dessus, on ne se débarrasse jamais de l'herpès buccal. Par contre, certains médicaments existent pour atténuer les symptômes des poussées d'herpès.

Prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article