Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

La DMLA sans blabla

Vous avez certainement déjà entendu parler de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), mais savez-vous réellement de quoi il s'agit ?

Qu'est-ce que la DMLA ?

C'est une pathologie évolutive de l'oeil qui affecte la macula, c'est-à-dire la zone centrale de la rétine. Comme son nom l'indique, elle apparaît en principe avec l'âge, au-delà de 50 ans. Il en existe deux types, en fonction du type d'atteinte de la macula :

- la DMLA atrophique : la macula disparait progressivement ;

- la DMLA exsudative (ou néovasculaire) : la macula est envahie de nouveaux vaisseaux sanguins, pouvant aboutir à des hématomes ou des oedèmes, et nuisant donc au bon fonctionnement de cette macula.

Quels sont les symptômes ?

Au tout début de la pathologie, il n'y a pas vraiment de symptômes. La DMLA peut toutefois être découverte de façon précoce au cours d'un contrôle ophtalmologique. Puis, les patients commencent à ressentir une gêne visuelle, ils ont l'impression de manquer de lumière lorsqu'ils lisent, et ne voient plus les lignes droites tout à fait droites (oui, oui, même sans alcool!). Plus tard, les patients perdent progressivement la vue centrale.

La DMLA est la première cause de cécité chez les plus de 50 ans.

Qu'est-ce qui peut augmenter le risque de développer une DMLA ?

Le premier facteur de risque est bien évidemment l'âge : plus on avance dans l'âge, et plus on devient à risque de développer la DMLA.

Surcharge pondérale, tabagisme, exposition au soleil, régime pauvre en certains nutriments sont autant de facteurs qui augmentent le risque de développer une DMLA.

Il y a également un terrain génétique qui entre en jeu.

Quels sont les traitements ?

Il n'existe aucun traitement pour la DMLA atrophique. Dans le cas de l'autre forme de DMLA, des traitements chirurgicaux peuvent être envisagés. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre médecin.

Comme dans beaucoup de pathologies, le meilleur des traitements est encore la prévention :

- ne pas fumer,

- perdre du poids en cas de surcharge pondérale ,

- adopter une alimentation équilibrée, nécessaire pour apporter tout ce dont notre vision a besoin. Une supplémentation peut parfois être utile. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

- porter des lunettes de soleil dès que nécessaire.

La DMLA sans blabla

Pour plus d'informations, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article