Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

Octobre rose, c'est maintenant !

A toutes celles qui ont gentiment mis des petits coeurs sur les réseaux sociaux il y a 2 ou 3 semaines de cela, suite à avoir reçu un message leur disant que c'était la semaine de la lutte contre le cancer du sein, sachez que :

- si vous voulez toujours soutenir avec des petits coeurs, c'est maintenant !

- il ne s'agit pas d'une semaine mais d'un mois entier, et ça a commencé mardi !

- l'auteur initial du message s'est planté héhé !

Tous les ans depuis 20 ans, l'association "Le Cancer du sein, parlons-en" propose de participer à la lutte contre le cancer du sein. Comment ? Simplement en vous informant et en dialoguant dans le but de vous convaincre de l'importance d'un dépistage précoce afin de prévenir cette maladie.

En effet, sachant qu'une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein, on se doute que la prévention peut avoir un rôle primordial. Sur le site suivant, dédié au cancer du sein, vous trouverez toutes sortes d'informations afin de comprendre la maladie, les conséquences, les traitements, la marche à suivre si vous avez un doute... Vous trouverez également des témoignages, et pouvez poser des questions à un médecin cancérologue qui vous répondra jusqu'au 15 novembre prochain. Notez toutefois qu'il ne s'agit pas d'établir un diagnostic en ligne, seule une consultation physique permettra de le faire.

Un petit mot sur le cancer du sein...

Qu'est ce que c'est exactement ? C'est une tumeur maligne qui touche la glande mammaire.

Ca se présente souvent sous forme d'une boule, palpable de l'extérieur, et visible à la mammographie (radio du sein). En cas de doute, le médecin fera un prélèvement pour voir si la tumeur est maligne (cancéreuse) ou bénigne (simple fibrome, c'est-à-dire une sorte de boule de chair). Rassurez-vous : 4 tumeurs sur 5 sont bénignes. Et dans le cas où il s'agit d'une tumeur maligne, plus vous êtes diagnostiquées tôt, plus vos chances de guérison sont grandes.

Sachez qu'aujourd'hui, les options de traitement sont grandes (c'est le médecin qui choisit le traitement le plus adapté pour votre cas) et que la reconstruction mammaire peut être faite immédiatement dans certains cas (c'est ce qu'a fait Angelina Jolie), autrement sous un certain délai.

Nous ne sommes pas toutes égales face à cette maladie et quelques facteurs ont un impact :

- l'âge

- les antécédents familiaux

- l'âge des premières règles et de la ménopause

- le fait de ne pas avoir d'enfants ou de les avoir après 30 ans

- il semblerait également que des altérations génétiques aient été découvertes, liées au cancer du sein (à vérifier...)

A noter : nos chers hommes peuvent aussi être concernés : ils ont également des glandes mammaires, bien que de taille réduite !

Toute altération de la forme, de l'aspect, de la peau des seins, ou l'apparition d'une grosseur dans le sein ou au niveau de l'aisselle doit vous inciter à consulter. La cause ne sera peut-être pas un cancer, mais c'est le but de la prévention : vérifier, pour prendre en charge de façon précoce, afin d'éviter que les cellules cancéreuses ne se propagent autour.

Allez, demain, on se prend en mains et on montre nos seins !

Pour plus d'informations ou en cas de doutes, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article