Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Pharma dans tous ses états

Quand le géant informatique se (re)lance dans la santé

Vous êtes nombreux à suivre les infos à la radio ou sur internet, et vous avez donc sûrement entendu parler de ça :

Et ouais, le géant américain de l'informatique se lance dans la santé, ou plutôt, tente une relance. En effet, il y a quelques années, en 2008, ils avaient tenté un petit tour dans le monde de la santé, en créant une sorte de grande bibliothèque de dossiers médicaux pour les citoyens américains, dans le but d'améliorer le suivi médical et pour qu'il y ait une bonne coordination entre les différents acteurs de santé. Bon, au final, ça a foiré, trop peu de monde l'a utilisé, pas assez rentable d'après ce que j'ai lu.

Google veut donc s'attaquer de nouveau au secteur de la santé avec un tout autre projet : la création d'une entreprise de santé pour lutter contre le vieillissement et les maladies dégénératives. Le but final ? Atteindre l'immortalité. Cette entreprise va s'appeler Calico (California Life Company), et va se faire diriger par une grosse pointure du monde pharmaceutique.

A quoi s'attendre avec cette nouvelle entreprise ? Vont-ils créer des smart-cellules increvables capables de régénérer tout un tissu (notamment la peau, puisque c'est le signe extérieur visible de vieillesse) et inaltérables dans le temps ? Ou peut-être remplacer notre coeur par une smart-batterie qui signalera quand elle devra être remplacée bien avant qu'elle ne lâche ? Va-t-on être commandés par des machines en continu afin de défier la mort, cette chose effrayante qui fait que la vie est si précieuse ? On peut se permettre d'imaginer beaucoup de choses. En tout cas, Google se lance là où les gros labos pharmaceutiques n'ont pas encore de solutions, et il a clairement les moyens de le faire, avec toute la renommée nécessaire pour attirer à lui les plus grands chercheurs de ce monde.

Allez, qui postule ? ;-)

Affaire à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article